Quelle est la réglementation actuelle des stands en matière d’assurance ?

Si la souscription à une assurance est obligatoire pour tous les exposants, celle-ci permet de pouvoir se prémunir contre de nombreux aléas et ainsi réussir au mieux sa participation ! Pour vous aider à vous y retrouver, nous avons fait le point sur la réglementation actuelle des stands en la matière.

L’assurance : une formalité obligatoire

On n’est jamais à l’abri d’un incident ou d’un imprévu : sur un salon, incendies, vols et dégradations d’un stand d’exposition peuvent tout à fait se produire. L’évènement peut aussi ouvrir ou fermer ses portes de façon prématurée, entrainant un important manque à gagner pour les exposants. Dans ce type de situations, c’est la responsabilité de l’exposant, et non de l’organisateur, qui est engagée. Ce dernier n’est en effet tenu pour responsable que s’il commet une faute lourde.

assurance-stand-dexposition

Les différents types d’assurances pour les exposants

Les assureurs offrent plusieurs contrats permettant aux exposants de se protéger pendant les salons d’exposition :

  • La responsabilité civile exposant concerne les éventuels dommages causés aux tiers et les incidents intervenus pendant le montage et le démontage du stand sur le lieu d’exposition. Cette garantie peut être comprise dans votre assurance multirisque professionnelle.
  • L’assurance individuelle accident couvre les préjudices corporels causés aux victimes.
  • La garantie « tous risques matériels » protège le matériel utilisé, du stand en lui-même à la décoration en passant par le mobilier et les produits. Si vous optez pour la location, sachez qu’en général, le coût de cette assurance est compris.
  • L’annulation individuelle de participation vous protège si vous ne pouvez pas participer au salon à cause d’un accident ou d’une maladie.

Toutes ces assurances, indispensables, prennent effet juste avant l’ouverture du salon. Vous devrez fournir un inventaire détaillé de vos biens au début de l’évènement à votre assureur, qui vous remettra ensuite une attestation d’assurance.

Exposer à l’étranger

En plus des assurances ci-dessus, il peut être judicieux de souscrire un contrat supplémentaire quand vous exposez à l’étranger. Deux contrats sont possibles :

  • L’assurance prospection normale
  • L’assurance prospection simplifiée

Ces deux assurances ont l’avantage de vous aider en cas d’échec de la manifestation ou de succès insuffisant, en allégeant votre charge financière.

Du côté des organisateurs

L’organisateur d’un salon doit souscrire une assurance responsabilité civile organisateur. Vous pouvez tout à fait demander à l’organisateur une copie de son contrat, pour savoir quels risques sont couverts.

Partagez l'article :
Share on LinkedIn0Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *