Roll-up, kakémono, display, totem : bien différencier les éléments de signalétique

Totem, roll-up, display, kakemono : on a parfois du mal à distinguer ces différents supports de signalétique. Même si tous ces éléments ont pour objectif d’être vus de loin, ils ont des caractéristiques bien distinctes. Voici un petit guide qui vous permettra de ne plus les confondre et de bien les utiliser.

 

Le roll-up

Description : le roll-up est, comme son nom l’indique, un système d’affichage que l’on déroule. Il est généralement livré avec un sac de transport et le visuel est adossé à un mât.

Avantages : très rapide à installer, le roll-up a pour avantage principal le fait qu’il ne nécessite pas de support d’accroche.

Inconvénients : les roll-ups ne sont pas forcément des poids-plumes ; ils pèsent au minimum 3 kilos.

 

Le kakémono

Description : le kakémono, qui nous vient tout droit du Japon, est un système qui permet de suspendre un imprimé sur un mur. Deux baguettes horizontales de PVC ou d’aluminium sont fixées sur l’imprimé et lui confèrent un joli aspect.

Avantages : sobre et élégant, le kakémono est également tout en légèreté.

Inconvénients : pour installer un kakémono, il faut obligatoirement disposer d’un mur, ce qui n’est pas toujours pratique ou possible.

 

Le display

Description : le display est un support vertical autoportant qui se pose tout simplement dans votre stand.

Avantages : en matière d’élégance, le display rivalise avec le kakémono. Comme il culmine à plus de deux mètres de hauteur, il se remarque de très loin. Il est par ailleurs très stable et facile à assembler.

Inconvénients : le display n’est pas le plus léger des éléments de signalétique, puisqu’il pèse au minimum 8 kilos. Toutefois, un sac adapté permet de le transporter facilement.

Display

Le totem

Description : le totem signalétique est souvent placé en extérieur, même s’il peut tout à fait trouver sa place dans les salons d’exposition. Il est vertical, et peut être fait de carton, d’alu dibond, d’Akilux ou de Forex. Sa base lourde lui confère une très bonne stabilité.

Avantages : solidité et durabilité sont les principaux atouts du totem.

Inconvénients : le totem est généralement plus lourd et plus cher que les autres supports de signalétique.

Partagez l'article :
Share on LinkedIn0Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *